Le temps des oranges /Iva Procházková. - Joie de Lire, 2017

Alors même qu'il pleure encore sa mère décédée, Darek doit faire face à l'alcoolisme de son père et s'occuper d'Ema, sa petite soeur atteinte de handicap mental. Une amélioration semble se dessiner lorsque son père s'associe à un ami pour soigner puis vendre des chevaux.

 

A certains points de vue, ce roman est glauque mais il ne l'est jamais à mauvais escient. Il montre simplement la réalité d'un milieu rural dans une région allemande délaissée, la Silésie. La-bas, dans l'indifférence et la cruauté sous bien des formes, se déconstruit puis se reconstruit une histoire familiale, tant bien que mal. En parallèle, de plus en plus présents dans le récit : des moments doux, beaux, justes : le souvenir de la naissance d'Ema, l'empreinte omni-présente d'une mère aimante, l'amour des chevaux et aussi, le parfum d'orange d'Henka, cette jeune fille dont Darek est secrètement amoureux...

 

Je conseille ce roman, certes dur mais plein d'espoir. C'est un récit initiatique criant de vérité. C'est l'humanité qui gagne et on en a tellement besoin ! Juliane.

 

Le temps des oranges 9782889083466 0