Génération K Tome 2 / Marine Carteron / Rouergue, 2017

Le deuxième tome de la saga s'inscrit dans la continuité du premier : il est prenant et assurément addictif. Kassandra, Mina et Georges, désormais réunis, sont toujours traqués pour leur ADN mutant qui fait d'eux des Génophores, tandis qu'un métavirus menace l'Humanité.

 

On en apprend davantage dans ce tome-ci, sur l'histoire personnelle des personnages mais aussi sur les véritables desseins des "méchants" de l'histoire (que de la mauvaise graine : un mafieux, un scientifique véreux et même une Chose), bien plus énigmatiques qu'ils n'en ont l'air. On est loin du récit manichéen de base. C'est ce qui fait, entre autres, la richesse du roman.

 

Cette lecture donne le tournis à cause ou grâce à un mélange des genres, des narrations, des personnages. Il faut suivre, c'est clair, mais c'est un réel plaisir pour ceux qui ont aimé le premier tome parce qu'en plus d'être bousculés et pris dans une sorte de compte à rebours angoissant, certains secrets se dévoilent. Marine Carteron ne prend pas ses lecteurs pour des imbéciles mais bien pour ce qu'ils sont : des lecteurs assoiffés, impatients de connaître la suite. Mission accomplie pour ce deuxième tome ! Juliane

 

9782812612190