#Bleue / Florence Hinckel. - Syros, 2015

Bleue

#Bleue / Florence Hinckel. - Syros, 2015

La petite amie de Silas meurt dans un accident. Heureusement, la société a tout prévu. La cellule d’Eradication de la Douleur Emotionnelle intervient et stoppe la souffrance du jeune homme. Un point bleu sur le poignet marque cette intervention. Au soulagement succède cependant assez rapidement des interrogations et une inquiétude. Pourquoi certains adultes refusent-ils le procédé ? Par la suite Silas a l’impression fugitive d’apercevoir l’ombre de sa dulciné. Des rencontres lui montrent qu’il ne connaisait peut-être pas Astrid aussi bien qu’il le pensait... Qui était-elle ? A quoi sert vraiment la CEDE ? Pourquoi des gens se ressemblent pour lutter contre un procédé qui promet le bonheur permanent ?

Un récit qui interroge notre société, son individualisme, sa course au bien-être personnel. Les réseaux sont aussi présentés comme la télévision d’hier, comme un moyen d’endormir les masses. Le lecteur est accroché par l’enquête menée en trois parties, qui révèle en son centre la vie et le point de vie de la jeune fille. Une construction en forme d’oeil, comme pour mieux nous inciter à nous réveiller ! Intéressant... Marion Uteza

Silas vit un grand amour avec Astrid : il aime particulièrement son caractère entier. Seulement voilà : elle est victime d’un accident de voiture et tout son univers bascule. La solution : recourir à la CEDE qui procède à l’oblitération. C’est un procédé qui consiste à conserver le souvenir d’un événement douloureux mais sans en ressentir les émotions. Une pastille bleue sur le poignet témoigne de son utilisation. Le héros ne veut pas en passer par là mais sa colère et sa douleur mettent en péril la stabilité de la société et on décide pour lui. Il ne ressent effectivement au départ aucune tristesse mais les choses vont changer... Il enquête sur le passé d’Astrid et va découvrir qu’elle ne lui disait pas tout... Son fantôme le hante au point qu’il croit même l’apercevoir furtivement... Un roman bien écrit et fort en sentiments. La problématique abordée suscite de nombreuses réflexions : si nous pouvions éviter la douleur, que serions-nous ? Un livre pas bête qui donne à réfléchir. Sandy Morel

A partir de 12 ans

Date de dernière mise à jour : 28/01/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso