9-12 ans

L’ amour en cage / M. Rippert - Seuil. - (Chapitre)

Le quotidien de Paul, 11 ans, s’illumine dès qu’il quitte le collège et les moqueries -péquenaud, entend-il à longueur de récré- et court rejoindre la pie qu’il a sauvée et apprivoisée. Une réelle complicité est née au fil du temps et lorsque vient le moment où l’oiseau pourrait prendre son envol, des idées pas très glorieuses viennent à l’esprit de Paul. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que la seule amie qu’il a, Aïssatou, va bientôt repartir en Guinée... 
La liberté, l’amour, les renoncements ... difficile équation. Un roman aux accents de campagne et de langue méditerranéennes, aux personnages très attachants. Dès 10-12 ans.

 

Un chien pour la vie / L.S. Matthews. - Bayard

John, son grand frère Tom et leur chienne Mulotte forment un trio inséparable lié par une complicité... sans pareille. L’annonce de la maladie de Tom bouleverse la donne : les adultes sont persuadés que Mulotte constitue un danger pour les défenses immunitaires de Tom. Il faut l’éloigner, aucune discussion possible. Les 3 inséparables (car oui, la chienne a son mot à dire) imaginent rapidement un plan : John emmènera clandestinement la chienne, à l’autre bout du pays, chez le frère de leur père décédé. Le voyage commence en train, sans embuches. Puis John fait des rencontres étranges, inquiétantes, mais aussi très riches. Porté par sa mission et protégé par Mulotte, John accomplit des choses exceptionnelles. Car s’il est confronté à des horreurs (discrimination envers les roms, tests sur animaux), il refuse de laisser faire et préfère l’action, malgré la peur. 
Un roman pour jeunes lecteurs (dès 10-11 ans mais bien au-delà) qui sous ses airs un peu naïfs de roman d’aventures, se révèle beaucoup plus nourri qu’il n’y paraît.

 

Un chien pour toujours / E. Ibbotson. - Gallimard

Hal est fou de joie, pour ses 10 ans, ses parents vont enfin réaliser son souhait le plus cher : avoir un chien. Un chien qu’il choisit lui-même et la complicité est immédiate et totale. Mais Hal comprend très vite la trahison : ses parents l’ont trompé en louant ce chien pour un seul WE, espérant qu’il s’en lasserait rapidement. Le petit garçon obéissant et compréhensif se métamorphose alors : « Hal en avait assez de vivre dans un monde d’adultes. Il était temps de construire son propre monde où les choses étaient justes et telles qu’elles devaient être. » S’ensuit une fugue des plus atypiques, où Hal et Flocon sont rejoints par la toute nouvelle amie de Hal et divers chiens qui se sont joints à l’équipée… 
Des parents préoccupés par eux-mêmes qui n’écoutent pas leur fils, des enfants qui se rebellent contre l’égoïsme, la cupidité des adultes et n’écoutent que leur cœur : un beau texte pour les 8-12 ans qui porte l’étendard de la rébellion, de la fidélité et de la tendresse. 
Autre lecture : Hal voudrait un chien. Ses parents s’y opposent. Mais devant l’insistance de leur fils unique, ils décident de louer un animal pour le week-end, pariant que l’enfant s’en lassera très vite. Mais la relation avec le chien est vite fusionnelle et la séparation déchirante pour l’un comme pour l’autre... Hal va alors décider d’agir... 
Un conte animalier qui allie aventure et réflexion sur les valeurs de notre société. Quel lien reste-t-il quand le matériel prend la place de l’humain ? Le récit prend le temps de construire les personnages. Les animaux ont chacun leur personnalité et leur histoire. La relation parent-enfant est aussi évoquée avec beaucoup de justesse. A quoi bon donner de nombreux cadeaux si on ne prend pas le temps de parler et de jouer avec ses enfants ? 
« On peut emmener le chien qu’on veut pendant une heure ou une journée - les gens les prennent pour impressionner leurs amis ou pour aller à la campagne. Ce sont des animaux sélectionnés avec le plus grand soin - dressés à bien se tenir dans une maison, et tout ce qu’il faut. 
- Oui, mais qu’est-ce qui se passe quand il faut rendre le chien ? Est-ce que tu vas dire à Hal que c’est simplement pour le week-end ? 
- Bien sûr que non ! Lorsque le chien devra repartir, Hal en aura déjà assez - tu sais comme les enfants se lassent rapidement de tout ce qu’on leur donne »

 

La cuisine végétarienne pour débutants / F. Watt. - Usborne. - (L’école de cuisine)

Des recettes simples pour cuisiner autrement.

 

Le dernier orang-outan / V. Dayre. - Thierry Magnier. - (Petite poche)

La dernière phrase de Gaëtan : "Je suis le dernier orang-outan." Avant qu’il ne devienne effectivement un primate. Les humains fidèles à eux-mêmes veulent comprendre, classer, régler le problème dans les plus brefs délais. N’allons pas jusqu’à réfléchir à cette métamorphose hautement symbolique ! 
Texte percutant, plume acerbe et efficace pour une mise en cause de l’homme arrogant et de son rapport à l’animal.

 

Le Doigt magique / R. Dahl ; H. Galeron. - Gallimard. -(Folio cadet)

La petite voisine des Cassard ne tolère plus que ceux-ci passent leur temps à chasser. Elle est tellement en colère qu’elle en vient à utiliser son doigt magique... qui met toute la famille dans la situation de canards traqués. Ils comprendront vite la leçon...

 

Les filles chocolat, tome 4 : coeur coco / C. Cassidy. - Nathan. 2013

C’est au tour de Coco, la plus jeune des sœurs Tanberry de prendre la parole. La petite dernière, toujours enthousiasmée par les animaux qui l’entourent, se consacre au collège à un club de défense des animaux. Elle se rend également chaque semaine dans un centre d’équitation. Lorsqu’elle apprend que son poney préféré est vendu -par sa faute- elle veut s’assurer du sérieux du nouveau propriétaire mais découvre que l’homme est maltraitant. Pas d’autre solution que d’enlever l’animal, avec l’aide de son ennemi juré Stevie. 
Ses parents étant préoccupés par l’essor de leur entreprise, l’anorexie de Summer et le caractère toujours plus imprévisible de Honey, ils ne sont guère attentifs à l’emploi du temps de Coco qui, bénéficiant d’un capital de confiance de ses parents, va pouvoir mener à bien son plan de sauvetage, plus ambitieux que prévu… 
Coco, optimiste et volontaire et Stevie, taciturne et inquiet, forment un tandem explosif puis complice, autour d’une même passion et une expérience commune de la famille recomposée. 
Nous attendons maintenant de découvrir pourquoi Honey reste si difficile à vivre… 
Autre lecture : Coco a pour passion les animaux. Elle se mobilise pour les espèces en danger. Lorsque son poney préféré est racheté par un éleveur violent, elle décide de passer à l’action… Mais comment agir sans éveiller les soupçons ? Heureusement les parents ont une grosse commande de chocolats à honorer et Honey préoccupe assez ses autres sœurs pour que Coco passe inaperçue. Être la dernière, la petite, n’a pas que des inconvénients parfois…Mais il va lui falloir trouver de l’aide. 
Ce quatrième tome de la série les filles au chocolat est un moment de plaisir. Il y a bien sûr le chocolat omniprésent dont le lecteur peut facilement imaginer sentir l’odeur. Mais il y a surtout une famille attachante et vivante. Le thème de ce volume est la maltraitance et la lutte, l’engagement. C’est avec impatience que j’attends le dernier tome qui sera j’espère consacré à Honey, le vilain petit canard, l’adolescente rebelle… 
« Une famille, c’est un peu comme une boîte de chocolats : un mélange de parfums classiques, originaux ou complètement fous. Dans la mienne, on trouve surtout les deux dernières catégories. »   Autre lecture : J’ai beaucoup aimé ce livre parce qu’il y a de l’aventure, du suspens... mais ce n’est pas meilleur de la série ! J’ai préféré coeur cerise et coeur vanille ! Louise D. 5ème ( collège lumière)

 

 

Le grand cheval bleu / I. Cohen-Janca. - Rouergue. - (DoAdo)

La mère de Paolo travaille pour l’hôpital San Giovanni, qui accueille des fous. Il vit donc au milieu d’eux, ce qui lui vaut la méfiance des "autres". Il y a les patients lunaires comme Francesco qui parle aux oiseaux, il en est d’autres qui les tuent… Un jour arrive un nouveau docteur, Franco Pasaglia, qui veut abolir les frontière entre le village et l’hôpital, remplacer les médicaments et électrochocs par les mots. Paolo lui a d’autres inquiétudes : on veut envoyer à l’abattoir son vieil ami le cheval Marco. Pour lui aussi, le docteur trouvera une solution... 
Le récit montre l’humanité d’un homme qui permet aux vies fatiguées et brisées de poursuivre leur chemin, au sein de la société. Les illustrations de Maurizio A.C. Quarello apportent une incroyable densité à cette histoire qui voit les codes éclater. 
Précisons, comme l’auteur, que l’histoire s’inspire d’un psychiatre qui, dans les années 70 à Trieste, remit en cause les asiles d’aliénés et bouscula le monde de la psychiatrie.

 

Mon cheval s’appelle orage / Mon frère est un cheval / A. Cousseau. - Rouergue. - (Boomerang)

Recto : Elvis raconte sa relation avec le cheval né en même temps que lui, duquel il est proche, voire fusionnel. Pourtant, il faudra le vendre lorsque la famille aura le couteau sous la gorge… 
Verso : Sarantoya est ravie de ce nouveau cheval qu’on lui offre. Fougueux, sauvage, elle se sent tout de suite attiré par sa majesté et, contre l’avis de sa famille, décide de le monter… Les voilà embarqués dans une folle équipée… 
Un roman qui donne toute sa pertinence à la collection Boomerang, où le point de rencontre des deux histoires se situe dans l’échange, le respect de l’animal et la complicité possible avec l’humain. 
Autre lecture 
Un jeune Mongol a pour âme sœur un cheval né la même nuit que lui. Mais l’hiver est trop rigoureux et la famine s’installe, l’obligeant à se séparer de son « frère ». 
Une jeune fille reçoit en cadeau pour ses huit ans un cheval qu’elle décide d’appeler Orage. Mais il s’agit d’un animal sauvage et le jour où la barrière reste ouverte il entraîne la jeune fille avec lui, vers… 
Deux récits qui se répondent et font sens autour de la question de la liberté. 
« Un cheval, mais pas mon cheval. Parce qu’on m’a appris qu’un cheval n’est à personne. Pareil que le vent. Pareil que la pluie et le soleil. On ne dit pas mon vent, ni ma pluie, ou mon soleil. Alors on ne doit pas non plus dire mon cheval. »

 

On a trouvé un chien : les droits des animaux / A. de La Roche Saint-André et B. Ventrillon. - Autrement

Une petite histoire -où un chien est abandonné sur une aire de repos- est le point de départ d’une réflexion sur toutes les questions qu’impliquent un tel acte. Elargissement du propos avec un point sur les lois et la situation des animaux dans le monde.

 

Parole de chien ! / J. Richter ; H. Müller. - Belin

Max raconte sa vie de chien dans une famille d’humains qui a bien du mal à le comprendre ! Certes, ils prennent soin de lui mais le fossé est tellement grand entre les besoins fondamentaux des animaux et les lubies des humains ! Heureusement, il y a "la Petite", tellement plus en phase avec lui... 
Une narration par un animal, procédé toujours hasardeux mais le résultat est ici réussi. Le texte apporte, avec beaucoup d’empathie, une réflexion apaisée sur le rapport hommes/animaux.

 

Rana et le dauphin / J.A. Debats. - Syros. - (Mini Syros)

Quel merveilleux cadeau d’anniversaire pour Rana ! Grâce au métier de ses parents, chercheurs dans un centre de recherches nanotechnologiques, elle peut nager, quand elle le souhaite, en compagnie d’un dauphin. Elle vit avec lui des moments incroyables de complicité. Mais une expérience menée sur Typhon modifie considérablement son comportement et les résultats dépassent toutes les espérances des chercheurs. Des résultats qui pourraient compromettre l’exploitation systématique des animaux par les humains, de quoi considérer Typhon comme une preuve gênante. 
Dans un texte court et percutant, une prise de conscience des rapports déséquilibrés et injustes que les hommes entretiennent avec les animaux.

 

Respecter les animaux / F. Pinaud ; A.-L. Combeaud. - Actes Sud. - (A petits pas)

Cet ouvrage montre avec une acuité certaine tous les paradoxes de notre relation aux animaux. Certains sont nos compagnons choyés voire adulés, d’autres sont chassés, utilisés, torturés... Les 20 et 21èmes siècles ont vu tout à la fois l’ère des exploitations intensives, des maltraitances généralisées et les révélations scientifiques qui montrent que nous ne sommes pas si différents des animaux, qu’ils ont un langage, sont sensibles, conscients... D’où l’importance de leur octroyer des droits, ce que s’évertuent à obtenir les défenseurs de la cause animale. 
La protection animale est présentée dans son aspect historique et dans la variété des combats. Textes courts et dessins incisifs n’occultent rien des souffrances et injustices infligées aux animaux. Un ouvrage salutaire.

 

Se nourrir sur notre planète / C. Wolfrum, H.-O. Wiebus. - Gallimard. - (Découverte cadet)

Une réflexion globale sur la nourriture et les progrès de la production, les dysfonctionnements induits et les améliorations à apporter au niveau de l’environnement et de la répartition des richesses.

 

SOS terre : le guide des copains de l’environnement / S. Zalewski, F. Moutou ; P. Munch. - Milan

Guide des espèces menacées et de leur éco-système, conseils pour une attitude éco-citoyenne.

 

Tuer pour le plaisir / M. Bright. - Gamma Héritage. - (Survie)

Chasse et commerce sont intimement liés ; la photo de l’animal vivant jouxte celle de l’objet futile de luxe qu’il est devenu.

 

Vâta-Java, cheval sacré de l’Inde (V° siècle) / F. Lamy. - Oskar

Adi s’est fait remarquer : il a sauvé la vie du mahârâja en tuant un tigre. Il doit donc quitter sa famille et s’installer au palais, comme palefrenier. Il s’attache très vite à un cheval, Vâta-Java, mais apprend bientôt que son favori est destiné à l’asvamedha (sacrifice du cheval). Dans un an, il devra mourir, parmi tant d’autres, pour assurer la prospérité du royaume. D’ici là, Adi est censé l’accompagner, le protéger. S’il lui arrivait quoi que ce soit, ce serait terrible… 
Roman prenant, évidement très poignant pour qui s’attache aux animaux, qui voit poindre la fin des sacrifices, de ce sacrifice tout du moins… 
Un dossier documentaire complète la fiction, qui explique l’évolution vers la disparition de ce genre de pratique et donne un peu plus d’informations sur la dynastie des Gupta, époque méconnue.

Date de dernière mise à jour : 03/11/2015