Nos éclats de miroir / Florence Hinckel. - Nathan, 2019

Cléo aura bientôt 15 ans, un mois et 20 jours. Une date importante pour elle car c’est l’âge qu’avait Anne Franck lorsqu’elle est morte. Le lien qu’entretient l’adolescente avec Anne Franck est particulier et fort. C’est son écrivaine préférée, mais pas seulement. Elle voit en elle une confidente et décide de lui raconter sa vie en s’adressant à elle et en signant Kitty. Elle détaille ses fragilités ainsi que celles de ses proches et la difficulté d’avancer dans la vie et vers la vie d’adulte. Les vies de Cléo et d’Anne Franck se juxtaposent, deux vies d’adolescentes. Florence Hinckel offre ainsi aux lecteurs des fragments d’existence, sous forme d’éclats de miroir. 
Outre les préoccupations adolescentes, l’autre thème majeur de ce récit est l’introspection. L’intimité et la façon d’exposer ou d’exprimer cette intimité s’illustrent dans cette sorte de mise en abîme plutôt réussie car elle se joue à plusieurs niveaux. Cléo écrit comme Anne Franck. Mais c’est Florence Hinckel qui écrit comme Cléo, ainsi qu’elle l’explique à la fin de son récit. Lorsqu’elle-même était jeune fille, elle se confiait à un journal et notamment à Anne Franck. Nous avons, par conséquent, accès à une oeuvre intime et très riche, littérairement parlant. 
Juliane. 

 

Ecltas miroir
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso