Les petits orages / Marie Chartres. - L'Ecole des Loisirs, 2016

Depuis l'accident de voiture qui l'a rendu handicapé, la vie de Moses Laufer Victor est comme suspendue, en stand-by. Il n'arrive plus à communiquer avec ses parents, il souffre physiquement des stigmates de la puberté et il contient en lui une colère qu'il arrive pour l'instant à étouffer. Il est loin de se douter que sa vie va être bouleversée lorsqu'un nouvel élève intègre le lycée Ratso. C’est un jeune indien qui a lui-même un passé qui le poursuit. Ensemble, ils vont traverser le pays pour rejoindre la réserve indienne de Pine Ridge. Les secrets vont être révélés en même temps qu'une solide amitié. 

"Les petits orages" est un roman magnifique. Il fait partie de ses oeuvres qui abordent la souffrance sans fard, sans détour mais qui offre un espoir et une guérison avec de simples mais beaux mots. La poésie est omniprésente dans ce roman tout en étant subtile. Qu'il est bon de lire un poème indien ou la citation d'un grand psychanalyste. Tous les mots sont pesés, sentis, offerts comme des cadeaux. L'Autre est la solution, avec ses différences. C'est un roman d'amitié qu'on lit et on comprend que l'amitié peut avoir autant de force et de puissance que l'amour. Par ailleurs, on est sensibilisé au sort des réserves indiennes souvent laissées à l'abandon, face à la misère et à l'alcoolisme. 
"Les petits orages" est un roman coup de coeur et coup de poing. Il émeut autant qu'il remue. 
Juliane

Petitsorages
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso