L’affaire Jennifer Jones / Anne Cassidy. - Milan, 2017

Je n’avais jamais lu ce roman paru en 2006 mais la nouvelle couverture m’a donné envie de le découvrir. Elle reflète bien l’atmosphère sombre et mystérieuse du récit.
Jennifer avait 10 ans lorsqu’elle a tué sa meilleure amie. Six ans plus tard, elle est sortie de prison et s’appelle désormais Alice Tully. Sa nouvelle vie est stable, elle a même un petit ami avec lequel elle vit son premier grand amour. Son passé la rattrape lorsqu’elle est découverte… les médias la traquent désormais. 
Le roman alterne présent et passé permettant au lecteur de comprendre l’histoire tragique de cette petite fille fragile et délaissée, capable du pire. Si les flash-back sont nécessaires, ils sont aussi particulièrement éprouvants. L’auteur réussit admirablement à mêler psychologie et suspense, faisant de ce roman bien plus qu’un simple polar. Il y a plein de pistes d’exploration possibles, tant de questions que l’on se pose, qui ne se limitent pas à l’éthique pure (qu’est ce qui est bien ? qu’est ce qui est mal ?). Il faut cependant avoir le coeur et le moral au beau fixe pour ne pas se laisser envahir par l’angoisse qui ressort de la lecture. Mais c’est ce mélange surprenant de tous ces ingrédients qui font que ce roman est un roman hors-norme. Juliane. 

 

 

Jenniferjones

Date de dernière mise à jour : 25/07/2017

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

croqulivreasso